Réalité virtuelle

Faire de la réalité virtuelle une modalité pédagogique accessible et utilisable en région Hauts-de-France

Description et objectifs

Le développement des technologies immersives (réalité virtuelle, réalité augmenté, espace immersif) et leur accessibilité contribue à faire émerger des expérimentations d’usage de ces technologies dans le secteur de la formation professionnelle. En région Hauts-de-France, 3 porteurs de projet ont mobilisé la réalité virtuelle en formation à travers le dispositif Format ’Innovation. C’est le cas dans d’autre régions également. C’est à la fois beaucoup et peu à la fois si l’on considère que les territoires des Hauts-de-France dispose d’un terreau favorable à la mobilisation et diffusion de cette modalité compte-tenu des compétences détenues : existence de plateforme techniques, compétences techniques en développement de contenu, compétences scientifiques, compétences en ingénierie pédagogique, etc. 

Autre constat sur les projets menés, la plupart aboutissent à des démonstrateurs et la question de la diffusion se résume au pilote de l’action ou à son consortium. L’objectif de Bande Ka vise donc à contribuer au rassemblement et à l’agrégation de ces expérimentations pour d’une part en tirer des enseignements qui permettront à d’autres acteurs de s’en saisir et envisager de nouvelles expérimentations. Et d’autre part, animer une communauté d’expérimentateurs pour mutualiser les ressources, favoriser les échanges de pratiques et favoriser des projets communs. 

Quel accompagnement ? 

Développer du contenu de formation en réalité virtuelle ne se résume pas à modéliser un environnement et poser un visiocasque sur la tête d’un apprenant. Par ses productions et son d’accompagnement, Bande Ka ambitionne d’apporter un éclairage ou un appui sur l’ensemble du processus : analyse du contexte (quelles sont les difficultés de formation rencontrées ? Les difficultés et contraintes du secteur ? Pourquoi la réalité virtuelle?), appui méthodologique à la production de contenus (par un appui à l’analyse du travail, à la scénarisation, au recueil des besoins des formateurs, etc.), à l’élaboration et mise en œuvre d’un protocole d’expérimentation. 
Bande Ka s’attache aussi à aider des porteurs de projet à tirer les enseignements de leurs expérimentations pour en favoriser l’ancrage et la valorisation dans une logique de partage et de mutualisation. 

Référent Bande Ka

Nicolas Vispi – n.vispi@bandeka.fr